… et on se fait un petit quiz d’été !

Quiz

Hop, c’est l’été, on se fait plaisir (ou pas ?) avec un petit quiz que j’avais concocté pour une soirée entre amis : c’est ici !

Les thèmes au programme : jeu vidéo, jazz (mais pas que !), sport et cinéma !
Et n’oublie pas de payer ton score ou toute réclamation dans les commentaires.

Bon été !

Note : chaque section contient 10 questions, et les réponses sont données à la fin de la section. Pour la section musique, il faut essayer de cliquer sur le lien Youtube en bas à gauche et écouter (pas trop longtemps sinon c’est trop facile) sans voir le titre du morceau.

… et cette aprem c’est finale à Roland !

648x415_novak-djokovic-roland-garros-2-juin-2016

C’est donc cette aprem (si le temps le veut bien, avec une vigilance orange sur Paris c’est pas gagné gagné) que Djokovic va tenter une nouvelle fois de remporter la dernière grosse pièce manquante à son palmarès.
Palmarès qui vient d’ailleurs de passer la barre des 100 millions de dollars de gains en tournoi, ce qui ne lui « inspire pas grand-chose » d’ailleurs, car il « ne joue pas pour gagner de l’argent » et de toutes façons il « n’est pas matérialiste ». Ce palmarès manque peut-être aussi d’une victoire en JO, mais on en reparlera cet été.

Après 3 finales perdues (deux fois Nadal, une fois Wavrinka), c’est Murray cette année qui pourrait bien gâcher sa fête.
« J’ai jamais joué un Andy aussi fort qu’aujourd’hui » déclarait à ce propos Wavrinka, vainqueur l’année dernière mais vaincu il y a deux jours en demie par Murray. Pour autant, son prono c’est toujours Novak.

Bref, il y aurait plein de choses à dire avant ce match, mais au lieu d’écouter les âneries, interviews et stats farfelues que vont nous servir France Television pendant les 45 minutes d’avant match, laisse moi te faire gagner du temps et va directement regarder ceci et lire celà. Voilà, là y’a de la matière, et faut avouer que Mouratoglou il sait un peu de quoi il parle !

Pour finir, mon traditionnel prono : Djoko en 5 sets avec un super match !

Djokovic_Murray

… et on part dans le délire de Jean-Kevin !

Jean-Kevin

Jean-Kevin, c’est l’un des personnages du blog ABAM de Guillaume Long.
Jean-Kevin, il maitrise plus le parler djeuns que la cuisine, enfin disons que son crédo quand il croit cuisiner, c’est surtout de pas se faire iech en mode #osef.
Jean-Kevin stuv, tant qu’il peut poser un selfie sur FB de lui en train de cuisiner histoire de pécho easy, raf de la recette gogo yolo.

Bref, si tu veux apprendre comment ne pas faire une carbonara, puis comment la faire, ça se passe ici :

Si c’est plus le taboulé qui te fait kiffer ta race, bro :

Et pour finir, il revient ce jour même avec l’écologie selon Jean-Kevin, où comment faire un burger bio-éco-équitable, tout un programme les huskys !

… et ça part en rally sur le rocher !

nada vs monfils

Non je ne te parle pas de bagnole, c’est plutôt une courte note pour parler du mini-évènement d’un français en finale d’un masters 1000 !
Entre un Nadal qui a retrouvé de la pêche pour battre Murray après s’être fait atomisé au premier set, et un Monfils qui a pulvérisé Tsonga en demie, en l’entrainant dans ses filières longues préférées, la finale de cette aprèm sur le rocher de Monte-Carlo devrait voir son lot de rally !

Alors, est-ce que Monfils peut le faire ? Ses stats de victoires en finales de tournoi (5-13) ou contre Nadal (2-11) sont pas franchement à son avantage, mais Nadal est-il revenu à son meilleur niveau, celui qui lui a permis de gagner 8 fois ici ? D’après Monfils, il faudra qu’il fasse un « match de mutant » pour espérer gagner, quoi que ça veuille dire !

Mon prono : Nadal en 3 sets, et un joli match avec un gros combat physique dans tous les cas !

… et on contemple ce monde disparu

ce monde disparu

J’adore les histoires de gangsters…
J’affectionne tout particulièrement qu’un auteur éclaire son œuvre de multiples points de vue…
Je me régale des chapitres consacrés aux « second-rôles » : le médecin, le tueur à gages, le gangster qui va au taf après la naissance de sa fille, King Lucius, Montooth Dix…
J’aime ces truands avec une vraie épaisseur, emplis de doutes et questionnements, coincés entre l’image parfaitement respectable et honorable qu’ils veulent donner d’eux même, et leur naturel qui reprend inévitablement le dessus tôt ou tard…

Bref, je recommande la lecture de ce monde disparu – Dennis Lehane.

…et on se tire la bourre dans la galaxie

Race for the galaxy

Donc il y a quelque semaines c’était le festival des jeux à Cannes.
Chaque nouvelle édition du festival vient avec son incroyable quantité de nouveautés, mais plutôt que de détailler les vainqueurs de l’As d’or auxquels je n’ai de toutes façons pas joué, je préfère aujourd’hui te parler de… Race for the Galaxy !

Sorti en 2007, le jeu a rencontré un succès immédiat grâce à trois éléments :

  • Une mécanique novatrice de sélection de phases : à chaque tour, tous les joueurs choisissent simultanément 1 des 5 phases possibles, mais toutes les phases choisies seront jouées par tous les joueurs ! Lorsque vient « sa » phase, le (ou les) joueur l’ayant choisi bénéficiera simplement d’un petit bonus pour en avoir été l’instigateur.
    Ce mécanisme, certes inspiré d’un autre jeu de cartes « San Juan », lui même inspiré du célèbre jeu de plateau « Puerto Rico », amène une grosse dimension de tactique et de bluff.
  • Une rejouabilité à toute épreuve une fois la boite de base agrémentée de ses 3 extensions. Les ~230 cartes offrent une variété de stratégie et de situations assez extraordinaire, les choix sont tendus, on surveille les autres du coin de l’œil…
  • Mais le jeu reste très fluide puisque à chaque phase tout le monde joue en même temps, pas besoin d’attendre que les N-1 autres joueurs aient tous joué pour reprendre la main.
    Ce concept a été repris depuis par des jeux à gros succès comme « 7 wonders ».

Alors bien sur comme tout jeu avec une grande profondeur, il faudra quelque parties pour rentrer dedans (à la première si t’es tout perdu, ben… c’est normal), et aucune chance ou presque pour un débutant de gagner contre un joueur expérimenté, même avec le hasard de la pioche inhérent à tout jeu de carte !
Ces joueurs expérimentés (re)découvriront d’ailleurs avec plaisir les stats des cartes (basées sur plus de 300000 parties dont certaines jouées par Skayne, losGismos et Jahz, tiens tiens).

Bref pour ma part je m’en lasse pas même et je ne peux que conseiller ce jeu.
Même après plus de 200 parties (juste en comptant « offline » !), le jeu réserve de belles surprises comme celle de la photo au début de l’article, une partie que j’ai jouée en Février et dont j’ai détaillé le déroulement sur BGG. Les amateurs du jeu apprécieront. L’auteur du jeu a d’ailleurs lui-même apprécié !

… et on suit un match de Go historique !

AlphaGo-vs-Lee-Sedol

Historique, pour les amateurs du jeu de Go ou de l’intelligence artificielle, très clairement. Alors quand on est fan des deux…

C’est donc demain que le match entre Lee Sedol (bio en français et anglais) et AlphaGo (développé par Google DeepMind) commence.
Il se jouera en 5 parties sans handicap, avec 2h par personne + 3 périodes d’une minute de byo-yomi, et sera streamé en direct sur Youtube.

Forte de sa victoire sans appel (5/0) en Octobre contre Fan Hui (français d’origine chinoise et triple champion d’Europe en 2013/2014/2015), l’IA de Google aura d’après les experts beaucoup plus de mal contre Lee Sedol, l’un des meilleurs joueurs au monde, si elle joue au même niveau que contre Fan.
Sauf que… 6 mois se sont écoulés depuis Octobre, et qu’en 6 mois AlphaGo se sera améliorée en jouant autant de parties qu’un humain l’aurait fait en quelques milliers d’années !
Sans compter que les ingénieurs de Google ont probablement travaillé à fond pour peaufiner leur IA.

Bref, on espère que le spectacle sera au rendez-vous, et il sera très intéressant de voir si Lee Sedol va essayer de compliquer ou au contraire de simplifier les parties, sachant qu’il a un style habituellement très agressif.

Dans tous les cas ça fait plaisir de voir le retentissement qu’a l’évènement dans les médias, beaucoup d’encre a coulé à ce sujet sur le net, mais si je ne devais donner qu’un lien d’article, allez hop ce serait celui là (en anglais).
Et un lien de vidéo, ce serait ici, en français cette fois. Le contenu semble (pas encore eu le temps de tout regarder) très intéressant, car toutes ces questions sont abordées :

  • Qu’est-ce que le jeu de go ?
  • Pourquoi ce jeu intéresse-t-il les chercheurs et les géants de l’internet ?
  • Lee Sedol peut-il gagner ?
  • Quelles conséquences si la machine gagne ?

Alors, Lee Sedol sera-t-il le nouveau Kasparov et AlphaGo le nouveau DeepBlue ?
Début de réponse demain, mais pour ma part je pronostique 4/1 en faveur de Lee Sedol !