Jeux & financement participatif

Depuis quelques années, le financement participatif joue un rôle très important du côté des jeux de société, en parallèle du circuit « classique » avec les boutiques (en dur ou en ligne).
La plateforme star est Kickstarter (en anglais), même si d’autres essaient de se faire une place comme Ulule du coté français. On y trouve bien sur d’autres choses que des jeux : de la littérature (par exemple ce projet de traduction intégrale de l’oeuvre de Lovecraft), de la musique, des objets technos, du loufoque avec une campagne pour remplacer les pubs d’une station de métro de Londres par des posters de chats

Mais pour rester du côté des jeux, le succès est tel que des sites et forums dédiés fleurissent, des acronymes comme PM (Pledge Manager) ou PG (Pledge Groupé) font maintenant partie du vocabulaire… et les chiffres deviennent conséquents :

  • les plus gros projets peuvent attirer plus de 40.000 personnes
  • récolter des sommes de plus de 5 millions d’euros
  • en 2018 sur Kickstarter, la catégorie jeux (au complet – donc avec les jeux vidéos, mais l’essentiel vient des jeux de plateau) c’est plus de 3000 projets financés par 800.000 personnes pour un montant de 200 millions de dollars
  • depuis le début de Kickstarter, presque un milliard de dépensé dans la catégorie jeux par 3 millions de personnes…

Après avoir testé le concept en 2013 (en participant au financement d’un très beau film sur le jeu de Go qui est finalement sorti en 2017 – dispo aussi sur Netflix), je n’y étais pas revenu, mais en 2018 comme tu peux le voir sur le screenshot, j’ai un peu craqué comme on dit ! Pourquoi ? Envie de renouveler un peu ma ludothèque, de jeux différents de ce que j’avais (par exemple avec figurines, ou dédiés au jeu solo)… Et Kickstarter facilite bien la prise de risque des éditeurs pour faire des jeux « hors-normes » (puisqu’ils s’assurent d’un certain niveau de demande avant de produire), et donc les jeux innovants qui envoient du lourd en matériel, en concepts… Par transparence j’ai mis les prix même si ils sont conséquents, j’assume !

Allez, assez bavardé de généralités, en quelques mots les raisons pour lesquelles j’ai soutenu ces projets, dans l’ordre chronologique :

  • Unbroken : pris début 2018, j’avais envie d’un jeu rapide (30 minutes) pensé pour être joué en solo. Avec un second enfant en approche, j’anticipais que les soirées jeux se feraient plus rares, et avoir une option ludique rapide loin des écrans me tentait bien
  • Black Rose Wars : j’avais bien envie d’avoir un jeu de figurines dans ma collection, et l’aspect combats-de-mages-avec-des-sorts-et-des-créatures-dans-tous-les-sens-mais-sans-dés a fait le reste
  • Top Secret File : un mini-projet atypique à deux euros pour le fun, et à usage unique. Sympa sans être extraordinaire non plus.
  • Endogénésis : un jeu de cartes « compétitif », un vrai pari car c’est le premier projet du créateur, mais je me suis laissé convaincre par son blog où il parle du développement du jeu. Un peu craquage car des jeux de cartes j’en avais déjà plein, j’avoue ! Mais la campagne est super bien menée avec beaucoup d’attention portée à tous les détails, ça promet.
  • Microbrew : un jeu à 2 dans un format mini très pratique pour emporter en voyage. Quand en plus ça parle de bière… il ne restait plus qu’à cliquer sur « Pledge » !
  • Claustrophobia 1643 : un jeu à 2 assez rapide (45 minutes), avec des figurines opposant les humains aux démons. Hum ça ressemble fort au second craquage de la liste. Mais c’est une réédition et la première version a très bonne réputation, c’est sympa et léger à jouer (avec des dés !!!), et c’est Monolith avec Fred Henry aux commandes, l’éditeur français star sur Kickstarter ! Alors on fait quoi ? On clique sur « Pledge »…
  • Tainted Grail: The Fall of Avalon : on finit en décembre avec du très lourd, un jeu coopératif (1 à 4 joueurs) qui promet une aventure de plus de 100 heures. Wow. Je suppose que je jouerai principalement voire exclusivement en solo à ce jeu inspiré des « livres dont vous êtes le héro » de mon enfance.
  • Est-ce que je te parle en plus de deux jeux que j’ai finalement pris sur le circuit classique, mais inspirés par Kickstarter ? Non je n’oserai pas… (mais l’un des deux est coopératif et sélectionné pour le prix de l’as d’or expert – verdict dans un mois à Cannes)

Si tu veux aller plus loin :

  • Un comparatif des plateformes de financement participatif : c’est là
  • Le site français dédié, avec analyses des projets en cours, rétrospectives, forums, PG pour diminuer les frais de port… c’est ici
Publicités

2 réflexions sur “Jeux & financement participatif

  1. quand on aime on ne compte pas !

  2. Merci pour avoir soutenu Unbroken 🙂

Poster un commentaire en toute détente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.