Une finale demie-inattendue

Je t’avoue que cette finale ne m’emballe pas plus que ça. Tous les pronostiques et cotes le montrent, Anderson va probablement subir un calvaire ce soir, à moins qu’il ne sorte un match magistral au niveau tactique, physique, technique et mental. Rien que ça, pour sa première (et de loin) en finale de grand chelem.

Le finaliste de grand chelem le plus improbable depuis belle lurette, grâce à un tableau déséquilibré (merci Murray) et décimé dans sa partie basse, est donc condamné à l’exploit pour battre un Nadal qui m’a étonné dans ce tournoi. On va dire qu’il n’arrivait pas franchement confiant à l’US Open, après une tournée sur dur assez médiocre.

Bref, tout ça s’est ressenti dans mon tableau de prono (ils ont la bonne idée d’en faire un officiel pour l’USO), et je finis bon dernier de notre groupe d’experts autoproclamés:

Le premier au général étant à 180 points… il avait anticipé cette finale et la victoire de… Nadal (pas fou non plus le mec).

Bon, je sais pas si ça a une quelconque valeur après tout ça, mais je te livre quand même mon prono : Nadal en 3 !

Publicités

Nouvelle finale pour Roger !

Cette année 2017 nous offre donc une seconde finale de grand chelem avec Roger Federer !
Bien que n’étant pas le premier fan du tennis sur gazon, il faut avouer qu’elle fait tout de même envie avec Marin Cilic en face, et j’espère qu’on va voir du bon service-volée, des aces de Roger, et des passing-shots de l’extrême.

Mon prono : Roger en 4 !

PS : on notera une rétrospective plutôt sympa d’Eurosport sur les 10 dernières finales de Roger à Wimbledon. Pauvre Roddick…

Le seul capable de le faire

Demain, ce sera donc bien Stan « the man » le dernier obstacle à la « Décima » annoncée de Nadal.
Nadal était clairement attendu en finale, vu le niveau de jeu affiché depuis le début de la saison sur terre et donc la confiance qui va avec. La demie-finale contre Thiem a fait pschit, ce dernier récoltant à peu de chose près le même tarif que tous les autres adversaires de Nadal dans ce tournoi : 3 sets avec quelques jeux marqués, et un billet pour le retour à la maison.

A l’inverse, la demie entre Murray et Stan :

  • a été épique, cf des highlights complètement dingues. Ce qui m’impressionne le plus je crois, au delà de tous les jolis points joués, c’est l’intensité qu’on peut voir sur les deux derniers (dont la balle de match), alors qu’on a dépassé les 4h de jeu. Hallucinant.
  • a donné l’occasion au « vrai faux blog de Marc Rosset » d’écrire un nouvel article tout en finesse, je cite « [Stan] aura le redoutable honneur d’affronter l’homme aux neuf Roland Garros, celui qui a avalé tous ses adversaires avec une facilité déconcertante, qui arrive en finale frais comme un employé des PTT dans les années 80 et qui fait figure d’Everest à escalader. » J’en profite pour faire découvrir ce blog qui commente les gros tournois de manière très… imagée… avec une impartialité toute relative concernant les joueurs suisses.
  • et surtout nous a sélectionné le seul joueur capable d’offrir une vraie opposition à Nadal demain (je pense que Murray aurait pris une raclée embarrassante pour un numéro 1 mondial), histoire qu’on puisse profiter d’une jolie finale et pas d’une 7ème boucherie offerte par la maison Rafa.

Bref, autant la finale de l’Open d’Australie était l’occasion parfaite pour un brunch, autant cette fois c’est les bières et glaces qu’il faut urgemment mettre au frais !
Mon prono pour finir : Nadal en 4, même si j’aimerais mieux voir Stan en 5 !

Une finale à ne pas rater !

federer-nadal

Qui aurait parié sur cette finale il y a deux semaines ? Pas grand monde je pense. Et pourtant, de l’autre côté de la planète, c’est bien Roger qui défiera Nadal demain, pour clôturer un Open d’Australie de toutes les surprises.

Inutile de s’attarder sur les chiffres ou stats qui démontrent à l’envie pourquoi ce match sera historique pour le tennis, le principal sera bien dans le plaisir qu’on aura à les voir s’affronter de nouveau pour un titre en grand chelem.

D’un point de vue tactique et physique, Roger sera obligé de prendre des risques, ce qui me laisse espérer un beau tennis d’attaque avec de nombreuses montées au filet.
Mentalement il devra rester solide quand Nadal le saoulera de passings, et il faudra pas compter sur Rafa pour se lasser à un quelconque moment de pilonner son revers.
Contre Dimitrov en demie il a servi 95% du temps sur son revers, comme tu le découvriras dans la vidéo de notre coach préféré.

Bref, c’est l’heure des pronos, et une fois n’est pas coutume, je t’en livre deux pour le prix d’un : le vainqueur du premier set remportera le match, et Fed le gagnera en 4 !

 

Bonus BestOfTSF (dans chaque article cette année je relèverai les dernières entrées dans le BestOf) !
Depuis le début de l’année, deux belles découvertes attribuées à Miles Mosley et Mammal Hands, ainsi que deux nouveaux morceaux d’habitués de la playlist, Brad Mehldau dans « Independence Day » et Shai Maestro !

… et on finit l’année tennis sur un match au sommet !

master

Pour la première fois dans l’histoire de cette compétition, la place de numéro 1 mondial va se jouer sur le dernier match de l’année entre les deux prétendants au trône.
Autant dire que sur le papier, le match de ce soir (19h00) promet d’être exceptionnel.

Entre un Djokovic qui a littéralement atomisé Nishikori en demie (6-1, 6-1), et Murray qui a du puiser dans ses ressources physiques et mentales contre Raonic (5-7, 7-6, 7-6 en 3h40), on devrait avoir droit à un beau combat. Je t’invite à voir les highlights d’hier pour te faire une idée du niveau de tennis pratiqué.

Alors bien sur, l’opposition de style entre les deux ne sera pas aussi belle qu’elle a pu l’être dans la demie Murray / Raonic (quelle fête du décalage de coup droit !), mais tennistiquement parlant, avec les deux ogres de la saison de chaque côté du filet on ne devrait pas être déçu.

Bref, est-ce que Djoko arrivera à inverser la tendance, lui qui avait tout gagné durant la première moitié de l’année, avant de voir Murray tout rafler durant la seconde (à l’exception de l’US Open chapardé par Wawrinka) ?
Pour moi oui, je vois Djoko en 3 sets ! Et toi ?

… et on applaudit François D’haene !

francois d'haene

Hier soir, pendant que tu te réjouissais du commencement d’un weekend bien mérité et arrosais le moment d’une petite binouze bien fraiche, à l’autre bout de la planète des extra-terrestres en finissaient avec la Diagonale des fous, une des courses d’ultra trail les plus réputées au monde.

Oh, après tout, que sont 167 km et presque 10.000 mètres de dénivelé positifs, sur cette belle île de la Réunion qui offre un terrain compliqué et des changements météos incessants ? Sans compter qu’une grande partie de la course est effectuée de nuit, les meilleurs finissant en un peu moins de 24 heures…

Extra-terrestre parmi les extra-terrestres, François D’haene vient de signer sa troisième victoire en trois participations. La marge sur le second était plus réduite cette fois que les autres (30 minutes), mais la domination de ce champion humble et atypique est indéniable.

Atypique ? Hé bien je te laisse juger, mais je me demande combien parmi les autres participants font une préparation à base de vendanges. François est en effet vigneron en plus de trailer, et un mois avant la course, à mi-Septembre, les raisins n’attendent pas !
Humble ? Je te laisse lire cette interview si tu veux en savoir plus.
A noter qu’un peu plus tôt dans l’année, il avait également battu le record du GR20 (Corse), en le finissant en 31h06 (superbes images) là où toi il te faudra deux semaines pour rallier l’arrivée.

Bref, on applaudit François D’haene !

… et cette aprem c’est finale à Roland !

648x415_novak-djokovic-roland-garros-2-juin-2016

C’est donc cette aprem (si le temps le veut bien, avec une vigilance orange sur Paris c’est pas gagné gagné) que Djokovic va tenter une nouvelle fois de remporter la dernière grosse pièce manquante à son palmarès.
Palmarès qui vient d’ailleurs de passer la barre des 100 millions de dollars de gains en tournoi, ce qui ne lui « inspire pas grand-chose » d’ailleurs, car il « ne joue pas pour gagner de l’argent » et de toutes façons il « n’est pas matérialiste ». Ce palmarès manque peut-être aussi d’une victoire en JO, mais on en reparlera cet été.

Après 3 finales perdues (deux fois Nadal, une fois Wavrinka), c’est Murray cette année qui pourrait bien gâcher sa fête.
« J’ai jamais joué un Andy aussi fort qu’aujourd’hui » déclarait à ce propos Wavrinka, vainqueur l’année dernière mais vaincu il y a deux jours en demie par Murray. Pour autant, son prono c’est toujours Novak.

Bref, il y aurait plein de choses à dire avant ce match, mais au lieu d’écouter les âneries, interviews et stats farfelues que vont nous servir France Television pendant les 45 minutes d’avant match, laisse moi te faire gagner du temps et va directement regarder ceci et lire celà. Voilà, là y’a de la matière, et faut avouer que Mouratoglou il sait un peu de quoi il parle !

Pour finir, mon traditionnel prono : Djoko en 5 sets avec un super match !

Djokovic_Murray