Poncé

Les dernières vacances m’ont donné l’occasion d’apprendre une nouvelle expression, manifestement en vogue dans les pays savoyards.
Et c’est à base de ponçage. Ouais.
Donc, il s’agit d’user ou d’abuser de quelque chose, à tel point qu’elle en devienne « poncée » par l’usage.

Quelques exemples seront surement plus parlants :

  • « Non mais laisse tomber, Paul il a complètement poncé Terraforming Mars avec ses 200 parties… »
  • « Haha ton appareil à raclette tu l’as tellement poncé que tes poêlons sont bien moches ! »
  • « Ca fait 10 ans que j’ai mes skis, ils sont poncés à mort. »
  • « J’arrête pas de poncer des IPA, faudrait que je diversifie ma consommation de binouze. »
  • « L’allaitement c’est un peu ponçage en règle des seins de la maman… »
  • « T’as tellement poncé ton vinyle des Headhunters que le son de Herbie est tout chelou ! »

Et toi alors, tu ponces ou bien ?