Roy Hargrove

Roy Hargrove est donc mort il y a trois jours, à 49 ans.

Choc pour moi ce matin en apprenant la nouvelle. Même si n’ayant entendu parler d’aucun nouveau disque de sa part depuis 10 ans, je me doutais que quelque chose ne tournait plus rond.
Je ne vais pas revenir sur les circonstances de sa mort ou sur sa biographie/discographie, des articles comme celui-ci le font mieux que moi.

Je l’avais découvert dans les années 2000 avec l’album Habana et sa musique cubaine flamboyante (décidément entre Roy et Roberto Fonseca, c’est pas l’inspiration qui manque pour faire un voyage à Cuba). Les titres « O My Seh Yeh » et « Una Mas » garderont toujours une petite signification particulière pour moi.

Ensuite les années RH Factor et deux superbes derniers disques Emergence et Earfood. Et le privilège de l’avoir vu jouer à Jazz à Juan en 2009.

Voici une vidéo pour se faire une idée du musicien, sur mon morceau préféré de Earfood, « Strasbourg / St Denis » (d’après la station de métro à Paris). La grande classe, un groupe énorme pour l’accompagner (notamment Gerald Clayton en grande forme au piano), et un morceau à écouter d’urgence un jour où le moral est bas :

Et là tout de suite une seule envie, écouter encore et encore sa musique…

Publicités