Encore une nouvelle année ?!

Nous sommes donc le 24 Janvier, et il est encore temps de te souhaiter une bonne année avant de dépasser les bornes !
Voilà ça c’est fait !

Comme d’habitude on jette un œil aux stats…

 

… pour ne rien y constater de très spécial. Légère augmentation du traffic, toujours les Etats-Unis largement en première place, et 16 articles publiés cette année. Ca reste au dessus d’un article par mois, ce qui est le minimum pour faire vivre un blog, donc ça va.

Sur cette année je vais surement faire des articles un peu plus courts et comme toujours essayer de varier les sujets, aucun intérêt à reparler N fois des même choses non ?!

Allez, je te laisse sur une note musicale pour se mettre la pêche pour l’année !

Alternativement, cette version est très sympa aussi !

L’effondrement

Je t’avais parlé il y a quelques temps de cette chaîne YouTube « Les Parasites« , qui traite avec style de sujets assez variés. Et les voilà qui viennent de publier leur dernier projet !

Le sujet cette fois, c’est l’effondrement, connu aussi sous le nom de collapsologie. Alors je connais pas franchement ces « théories » et vu de loin ça me parait quand même assez improbable.
Mais je trouve sympa de rentrer dans le sujet en douceur via l’angle de la fiction.

On va donc avoir droit à 8 épisodes d’une vingtaine de minutes, diffusés au rythme de 1 par mois.
Cerise sur le gateau, ces 8 épisodes sont tournés en 8 plan séquences, et perso depuis Snake Eyes j’en redemande !

Alors voilà c’est parti pour l’épisode 1 !

La rentrée Jazz est copieuse !

Ca faisait un petit moment ! L’été est passé… puis la rentrée… et à ce propos, niveau jazz elle est copieuse !
Petit tour d’horizon des sorties qui m’ont marquées.
Et nouveauté, au lieu de mettre en plus de la classique vidéo un lien vers Spotify (c’est la plateforme que j’utilise mais pourquoi te l’imposer ?) je vais utiliser Odesli qui te donne le lien vers la plateforme de ton choix.
Comme d’habitude, la plupart des titres sont dans le désormais classique Best of TSF !
Allez c’est parti.

On commence avec un nouvel album du pianiste Jamaïcain Monty Alexander. La musique de Monk sur des groove reggae, personne ne l’avait encore fait à ma connaissance… et c’est top : https://album.link/fr/i/1473869802

On enchaîne avec un disque hommage à Michel Petruccianni, par Laurent Coulondre que je découvre à cette occasion. Très bel hommage et grand plaisir à redécouvrir des morceaux de Michel sous un nouvel angle : https://album.link/fr/i/1470255159

Pour continuer, un nouvel album d’Eric Legnini, dans une formule trio originale piano / guitare / contrebasse. Formule gagnante avec par exemple ce joli « Boda Boda », et des solos d’Eric complètement out. J’adore : https://song.link/fr/i/1471345576

Et voici un OSNI avec ce nouvel album posthume de Miles Davis. Même si je ne suis pas fan de tous les morceaux, certains comme « Give It Up » envoient du lourd : https://song.link/us/i/1468251716

On découvre également sur cette rentrée le nouvel album d’Ibrahim Maalouf, S3NS, aux couleurs latines et invités de marque avec par exemple Robert Fonseca : https://album.link/fr/i/1468110178

On passe maintenant à une belle découverte avec cet album d’Ashley Henry, accompagné par Theo Croker sur « Introspection » : https://song.link/fr/i/1456111213

Le groove d’Eric Truffaz resurgit en cette rentrée, avec une « Lune rouge » bien planante ici en live sur TSF Jazz : https://song.link/fr/i/1480241632

Et pour finir, Roberto Fonseca (encore lui !) sort un nouvel album. Et comme à chaque fois c’est du bonheur dans les oreilles : https://album.link/fr/i/1478002634
Là je te mets un live enregistré à l’antenne de TSF Jazz !

Voilà !
Si avec tout ça certains pensent que le jazz appartient au passé… En une seule rentrée l’actualité (et la diversité !) de cette est musique est plus que démontré.

Et bim les parasites

Un petit interlude dans la série FPP pour te parler rapidement de deux chaines YouTube un peu sœurs, Et Bim et Les Parasites.
Derrière ces chaines, un collectif d’artistes et créateurs qui traitent avec brio de sujets divers et variés. Je dirais pas que j’aime tout ce qu’ils font (et je suis loin d’avoir tout vu de toutes façons), mais dans le lot il y a de l’excellent.

Et plutôt qu’un long discours, je t’ai sélectionné 5 vidéos que je trouve bien stylées (message passé, scénario, jeu d’acteur, réalisation…), dans l’ordre :

  • Cocovoit, un épisode très court au sein d’une série sur le covoiturage,
  • Un court spot qu’ils ont réalisé pour Médecins Sans Frontières,
  • Un épisode de « Johnny chasseur de migrants », caricature bien sale des séries américaines et du discours anti-migrants,
  • Une autre caricature des « Youtubers » (ne coupe pas au bout de 30 secondes, tranquille !)
  • Et pour finir un court-métrage sur le thème des lanceurs d’alerte.

Dis moi ce qui t’as plu dans le lot !

 

 

 

Michel Petrucciani

Mercredi 6 janvier 1999

De retour au lycée après des fêtes de fin d’année heureuses, c’est pourtant le cœur lourd que j’en passe l’enceinte pour rejoindre tous les potes.
Michel Petrucciani est mort à 36 ans des suites d’une pneumonie.

Je suis vraiment touché car je joue et j’écoute beaucoup de jazz à cette période (c’est toujours vrai pour l’écoute), et j’ai eu la chance de voir Michel en concert quelque temps auparavant, pour la première et donc dernière fois.

Sa musique joyeuse et généreuse, ses « farandoles » de notes, sa dextérité, son sens du rythme et des mélodies, son phrasé, ses compositions, sa capacité à diriger ou joindre de beaux projets artistiques… Je sais déjà que tout cela va me manquer énormément, et que l’homme autant que le musicien génial seront irremplaçables.

Dimanche 6 janvier 2019

Le manque est toujours là, et le plaisir à écouter sa musique intact.
Cela fait donc 20 ans que Michel nous a quitté beaucoup trop tôt, et je me refuse à imaginer ce qu’aurait pu être la suite de sa carrière, ou les directions nouvelles qu’il aurait pu faire prendre à sa musique.

A la place, la meilleure manière de lui rendre hommage reste encore de te faire partager sa musique avec certain extraits de ses concerts et des morceaux qui me sont chers.
A noter que TSF Jazz lui consacre la semaine à venir avec des émissions variées (concerts, témoignages, présentation de coffret…)

Et pour finir un extrait du film documentaire qui lui avait été consacré :
https://youtu.be/YNd6H1jdVRI?t=4295

Nouvelle année (ter) & appel aux détendus

Hop, bonne année à toi qui lit cet article !

Comme les deux années précédentes, voici les stats de l’année écoulée :

Des statistiques donc dans la lignée de 2016 et 2017, rien de très spécial à noter sauf la place de numéro 1 aux Etats-Unis que je ne m’explique pas plus que ça.
Du côté des articles, 14 de publiés, toujours supérieur à un par mois donc ça va.
Pas de rétrospective « prono » à faire puisque n’ayant pas écrit sur le tennis pro en 2018, j’en ai tari la source principale.

En revanche, je fais solennellement un appel aux détendus d’ici et d’ailleurs qui souhaiteraient partager leurs petites et grande passions.
Après 3 ans à écrire seul, l’envie d’ouvrir le contenu est venue naturellement, petit à petit. Et WordPress est tout à fait pensé pour supporter de multiples auteurs, techniquement il n’y a rien à faire tout est déjà en place.
Pour écrire, pas besoin de connaissances particulières en WordPress ou informatique et encore moins programmation.

Donc que ce soit pour un seul article ou pour publier plus régulièrement, n’hésite pas tu es le bienvenu et contacte moi à detente@onsedetend.fr

 

J’allais oublier pour finir, voilà un extrait de concert qui fait plaisir à écouter (et à voir !). J’espère que la joie que ces musiciens ont à jouer ensemble te sera communicative et te mettra la patate pour 2019 !

Knower

« C’est du What The Funk ! »

C’est par ces mots que Matt m’envoie cette vidéo il y a quelques temps.
Alors clairement au niveau de la vidéo et de l’enregistrement, c’est du grand n’importe quoi qui te fait marrer du début à la fin (jouer dans les escaliers et couloirs d’une maison ? les incrustations vidéos à l’ancienne mais qui visent dans le mille ? Déchirage de T-shirt ?).
Mais surtout, Knower envoie du groove et un son funky comme rarement.

La rythmique est énorme avec une ligne de basse assez dingue (on l’entend bien dans ce « bass cover« ), la voix est top, et les solos aux petits oignons.
Mon solo préféré est celui de clavier avec son changement de tempo en plein milieu, et je te reparlerai d’ailleurs bientôt de Rai.

Bon, ça sonne comme une évidence mais tous les musiciens ont fait de grosses études de Jazz. C’est donc pas un hasard de les voir jouer avec les Snarky Puppy, qu’ils soient programmés dans certains festivals de jazz (pas à Nice Jazz malheureusement…), ou qu’ils fassent la première partie de groupes comme Gogo Penguin

Allez tu me diras ce que tu en penses à l’occaz !